TEST — EXOCET S3

Les promesses de la marque

" La nouvelle gamme S line a été développée pour les planchistes qui recherchent la haute performance d'un flotteur associée à une facilité d'utilisation. Ces deux planches présentent un départ au planning instantané et une très bonne vitesse. La distribution du volume et l'épaisseur des rails ont été conçus pour ceux qui recherchent un volume plus important pour une largeur réduite. Basées sur l'expérience de la gamme RS, ces nouvelles S line S3 et S4 vont vous offrir de hautes performances alliées avec une maniabilité surprenante grâce à un profond V sous le pied de mât. Les S line sont livrées avec des footstraps confortables et un aileron CNC élaboré par notre shaper Jean-Marie Guiriec. "

Le test Windsurfjournal.com
Au premier coup d'œil :
 La marque Exocet apprécie la couleur noire et cette S3 modèle Carbon Pro profite d'une belle déco colorée, avec un contraste saisissant entre le noir de la planche et la croix emblématique de la marque, ici verte fluo. La planche semble très légère à la première pesée (6.9kg) et le shape bien différent d'autres modèles freerace. Rails plus épais, largeur moindre, forme générale moins ronde, cette S3 a un outline qui reste assez classique. Elle est livrée avec un aileron de 40 cm en G10 et boîtier Tuttle et avec 4 footstraps.
Nos impressions : Par rapport à d'autres planches du même programme, cette S3 est un peu plus étroite et cela peut se ressentir dans des conditions de vent très limites. Le départ au planing est très bon grâce à une belle largeur sur l'arrière de la planche mais il manque, à notre avis, un tout petit peu d'appui pour partir encore plus vite. Ce petit détail s'oublie rapidement en navigation puisque la planche devient très confortable quand le vent forcit ou bien une fois que vous avez trouvé votre vitesse de croisière. Nous avons eu l'occasion de tester les 2 extrêmes, en terme de vent, avec cette planche et la plage d'utilisation est vraiment grande. Le départ au planing n'est pas forcément son premier atout, parce qu'elle en possède un autre bien plus important encore, elle est vraiment facile à contrôler. Quand le vent devient plus fort ou dans le clapot, elle reste assez simple à maîtriser, alors que sur le billard de l'Almanarre c'était vraiment un régal. Le vent était très fort, nous avions une des plus grosses voiles, ce jour-là, mais à aucun moment la planche ne s'est montrée difficile à maintenir à plat sur l'eau. Avec un aileron de 37 cm bien plus petit que le 40 cm de série, les accélérations étaient bonnes et les sensations de vitesse bien présentes. La planche glisse sur un rail et reste maniable. On s’habitue tellement à ne pas avoir à gérer l'assiette de la planche qu'il est facile de se faire surprendre quand le rail plante un peu dans la houle ou le clapot. La conduite est assez simple mais il ne faudra pas hésiter à regarder souvent les footstraps qui peuvent avoir tendance à se dévisser. Ces mêmes footstraps sont un peu souples pour une planche avec de si bonnes performances, une tenue plus rigide pourrait permettre de la pousser encore plus loin. Nous avons également pu tester le comportement dans le clapot et dès que la planche va vite elle fonce au-dessus du clapot sans vraiment taper dessus. Il ne faut pas hésiter à descendre en taille d'aileron dès que le vent monte sous peine de vite monter et de perdre de l'accélération. Nous avons pris beaucoup de plaisir à naviguer avec cette S3, un beau look, des performances vraiment sympathiques et une planche très accessible, l'équipe de développement bretonne propose, ici, une planche pour naviguer vite sur un maximum de spots et pour un maximum de navigateurs.

En comparaison de
Dans des largeurs et volumes équivalents, nous n'avons pas testé d'autres planches de freerace mais nous avons par contre essayé 2 planches de slalom. Cette S3 a un très bon potentiel grâce à son accessibilité et la différence de nervosité comparée à la Falcon Slalom 111 de chez Fanatic ou la JP Australia Slalom 113 plus racées et avec une conduite plus physique, n'est pas très importante. Au final, c'est bien ce qu’on demande à une planche de freerace.

Cette planche est-elle faite pour vous ?
Vous n'êtes pas un aficionado des dernières tendances avec des planches fines et très larges et vous préférez avoir une planche plus classique avec de très bonnes performances ? Alors cette S3 pourra faire votre bonheur. Vous recherchez du confort dans votre navigation tout en gardant des sensations de vitesse importantes, cette gamme S line de chez Exocet semble proposer 2 planches performantes et idéales pour tous ceux qui ne veulent pas absolument une planche de slalom pour aller vite.

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
Exocet propose effectivement une planche confortable et racée qui vous permettra d'avoir de belles performances et de belles sensations sans avoir une planche trop technique. C'est une belle alternative aux planches de course pures et dures. Nombreux sont les navigateurs qui s’orientent vers des planches de slalom sans pouvoir en faire ressortir toutes les performances. Cette planche de freerace permettra donc de satisfaire les navigateurs les plus classiques qui veulent aller vite sans se mettre dans le rouge au niveau physique.

Les conditions du test
Ce test a été réalisé dans un laps de temps assez court puisque nous avons reçu la planche dans le courant du mois de juin. Nous avons pu profiter de quelques bonnes navigations par vent d'Ouest ou par vent d'Est. 6 heures de navigation, au total, dans des conditions météo bien différentes, à l'Almanarre, au Brusc, à la Madrague ou à la Garonne. Des vents entre 10 et un bon 30 nœuds dans lesquels nous avons poussé au maximum cette planche sur le billard de l'Almanarre ou dans le clapot du Brusc. Tous les tests ont été réalisés avec une voile de 7.3 m² et des ailerons entre 37, 39 (modèle S1 Slam de chez Select) et le 40 de série.

Les caractéristiques techniques
Longueur :
 235 cm
Largeur : 67 cm
Volume : 110 litres
Poids : 6,9 kg
Prix : 1990 €
Aileron(s) : CNC G-10 Exocet 40cm en boitier Tuttle
Gamme : Existe aussi en 122 litres et en 2 constructions Carbon Pro ou Silver Pro

Source : Windsurf Journal
http://www.windsurfjournal.com/article,news,test-exocet-s3-carbon-pro,4072