RS 2 COMMENTAIRES

Exocet RS2 2014:
Tout d'abord, j'aimerais dire que ce compte rendu n'est pas sollicité, j'adore la planche à voile et la vitesse/GPS, je poste donc un commentaire pour ceux qui recherchent, sur le marché une planche et qui ont un penchant pour la gamme RS de chez Exocet. Je suis sûr qu'il y a d'autres marques incroyables mais ce compte rendu parle de ma première expérience sur la nouvelle Exocet RS2.

Spot :
Marion Bay, Tasmanie (côte est). Endroit magique ; pas de vent dans la ville (Hobart) mais beaucoup à 45 minutes de là. Les conditions étaient très fortes pour une 6,3m² avec 25 à 35 nœuds de vent avec quelques déventes de temps en temps. Les conditions parfaites pour essayer la RS2. Lors de la première navigation sur une nouvelle planche vous allez tenter de vous adapter de sorte à ce que vous vous sentiez à l'aise sur la planche. Aujourd'hui je n'avais pas le temps pour cela ; j'étais sur une mission d'une heure pour le « Tassie Speed Seekers ». Je devais y aller avec les réglages que j'ai mis lorsque que j'ai sorti la planche du carton. Le pied de mât un petit peu plus avancé par rapport au centre et les footstraps le plus à l'arrière possible. L'aileron que j'ai utilisé est mon Rocket 32 en G10.

Sur l'eau :
Les nouveaux footstraps sont plus doux et plus confortables. Quand vous partez au planing ils sont mieux que les anciens donc merci à Exocet pour avoir travaillé là dessus. La planche a plus de volume sur l'arrière que mon ancienne planche et part donc plus rapidement au planing avec une sensation de forte accélération. Le shape des rails est très naturel et confortable pour les pieds ; j'ai passé une heure un quart sans m'arrêter sur l'eau et je peux honnêtement dire que les conditions étaient très dures et pourtant la planche ne bougeait pas pendant la navigation et je n'étais pas fatigué à la fin, c'était une session simple et confortable. La sensation ressentie avec la planche est le confort à haute vitesse. Je n'ai jamais senti que la planche avait une limite, même dans les plus fortes rafales, la Exocet RS2 tenait sa trajectoire et me permettait de rester dans ma zone de confort. La planche est entièrement en carbone et dans le gros clapot c'est très confortable sous les pieds grâce au Vé qui absorbe l'énergie et aussi les pads qui sont fantastiques.

Au près :
L'arme de la Exocet RS2 est sa compétence au près ; honnêtement elle est comme une fusée au près sans aucun effort de la part du planchiste et tient une trajectoire parfaite. Pour une planche de slalom c 'est fantastique de ne pas devoir gaspiller son énergie à essayer de garder sa trajectoire au près. J'étais capable d'essayer des runs de vitesse puis me replacer à la fin sans aucun effort.

Au largue :
Je n'ai jamais vraiment eu la chance de faire des runs bien abattus car j'étais concentré sur mon objectif d'une heure et ensuite j'étais à cours de temps. Mais les quelques runs que j'ai pu effectuer m'ont montré que la RS2 passe tranquillement le clapot tout comme la RS Speed et elle n'absorbe pas l'eau au contraire on a la sensation de liberté sous les pieds. Je vais devoir jouer un peu avec mes réglages pour être confiant à 100% à l'abattée mais les premières sensations sont très positives et prometteuses. La vitesse de pointe d'aujourd'hui est de 33,34 nœuds.

Jibes :
Il y a une grosse différence avec ma Naish sp ltd, la Exocet RS2 est plus compacte et il y a plus de volume sur l'arrière ce qui donne plus de support au jibe ; l'avant croche facilement et permet donc à la planche de garder sa trajectoire et rend donc le jibe beaucoup plus facile avec un ratio de succès plus élevé. Sur 42 jibes en une heure, j'en passe 40 avec succès, pas tous parfaits mais le volume à l'arrière de la planche donne tellement de support que les erreurs sont vite pardonnées. J'entrais les jibes avec tellement de puissance dans la voile que je pensais que la planche allait décrocher et partir en spinout mais plus le temps passait, plus je prenais confiance et m'allongeais dans les jibes. Elle récompense donc les planchistes confiants et moi-même je compte m'améliorer dans mes jibes grâce à cette planche.

Conclusion :
Cette planche est un réel pas en avant pour moi, elle a un rocker fantastique et le Vé à l'avant combiné avec un plus gros volume à l'arrière aide la planche à être très rapide au près et à se positionner, ce qui est donc un grand avantage sur des parcours de slalom. La planche jibe bien et peut être beaucoup plus radicale pour ceux qui ont confiance en enfonçant le rail. La RS2 est très rapide au largue et tient bien sa trajectoire avec un grand confort sous les pieds.